Attention, Je déconseille Berserk à toutes les personnes  de moins de 18 ans. C’est une œuvre exposant beaucoup de cruautés non-censurées (sang, violence, viol).

Sûrement l’une de mes œuvres préférées à ce jour et assurément pour moi l’un de mes meilleurs manga. Berserk est un Dark Fantasy qui a su conquérir la quasi totalité des personnes en ayant entendu parler. Avec : à ce jour, près de 95 000 pages dessinées, 3 films (d’une moyenne de 1h20 chacun), une série animé ancienne de 1997 et une nouvelle série de 2016, de 2 saisons. Avec des dessins (sur papier) inégalable, et des films d’une excellente qualité. Cependant je ne vous déconseille la nouvelle série de 2016, très jolie avec de beaux combats rythmées mais des musiques trop redondantes, une fluidité désastreuse et de mauvais bruitages.

Manga papier

Image associée

Un des films

Série animé de 2016

Série animé de 1997

Kentarō Miura,

qui est l’auteur de Berserk, commença en 1989 par le support papier. Il reçu en 2002 le prix de la nouveauté. Toujours actif aujourd’hui. Il semble parti sur une lancée, dans laquelle personne ne sait quand et comment cela finira . Pour préciser je n’ai pas encore terminé la version papier, je ne pourrais donc vous dire si il est encore plus hâtant de le regarder.

Image associée

Kentarō Miura, auteur de Berserk

DE QUOI PARLE « BERSERK » ?

Contexte historique

C’est au cœur de la guerre de cent ans, une guerre dynastique, liant plus de 20 « combattants ». La France et l’Angleterre étaient les pays liés à cette guerre, qui ne dura pas exactement 100 ans, mais en réalité 116. Dans le manga, nous retrouvons plusieurs éléments de la guerre de Cent Ans : L’armée du Midland (qui est une région du centre de l’Angleterre), les tenues (des citoyens, des clercs, des armées), cultures (l’Église, le Vatican, les païens etc…).

 

Histoire

Dans cette œuvre nous suivons l’épopée de Guts, personnage principal de Berserk. Né d’un femme que l’on a pendu (ce qui, à l’époque du moyen-âge, est une source de malédiction), est recueilli par Sys, femme d’un chef d’une bande de mercenaire, Gambino. Lorsque Guts a 3 ans, Sys meurt de la peste, il est donc rejeté par Gambino, qui se doit de l’élever, un soir, un des soldats de la troupe de mercenaires entre dans la tente de Guts et le viole, lors d’une bataille dans laquelle Gambino perd une jambe, il rejette totalement la faute sur Guts et le considère comme une source de désespoir. Gambino tentera d’assassiner Guts, en vain, puis avoua avoir vendu le corps de Guts au soldat qui l’avait violé. Guts assassine Gambino puis fuis les mercenaires.

Quelque années plus tard, Guts poursuit son périple de mercenaire solitaire. Sur sa route il croisa « La troupe du faucon blanc ». Une armée intégralement composée de mercenaires dont un homme, Griffith. Personnages intelligent (stratégique lors des batailles) et très charismatiques. Guts rejoint l’armée des faucons blancs.

Résultat de recherche d'images pour "griffith"

Griffith

 

Résultat de recherche d'images pour "la troupe du faucon blanc"

La troupe du faucon blanc (avec Guts)

 

Quelque années plus tard, Guts découvrit au cou de Griffith un pendentif du nom de « Behelith« , c’est un objet très rare permettant d’exaucer n’importe quelle vœu, seulement, il faut y sacrifier son être le plus cher. Toute cette histoire Griffith l’ignore. C’est alors que va se lancer une aventure totalement incroyable, mêlant lutte, trahison et rage.

 

Conclusion

Berserk, est une œuvre parfaite, certes, très crûe (dans le manga, tout est montré au spectateur, ce qui est de la totale volonté de Miura). L’auteur nous dessine chaque page comme si c’était la première et la dernière, tout est soigné (dessins, structure du scénario). Tous les contextes dans ce manga sont maîtrisés, malgrès quelques Arcs (terme très utilisé pour les animés et les mangas signifiant Épopée), dans lesquels l’animée de 2016 rend mou. Je vous conseille une fois encore de lire le manga.  Si je devais mettre une note à Berserk ce serai 5/5

 

Anthony Audin