Bonjour à tous ! Voici pour vous mon top lives du Hellfest 2017. Encore une fois, la programmation a été riche et variée, avec quelques déceptions (on retiendra Blue Öyster Cult, Trust, Pentagram), mais aussi des concerts qui ont su capter mon attention du début à la fin. Alors, parmi les plus de 160 groupes de l’affiche, quels sont les groupes présents dans le palmarès ? Let’s go !

10ème place : Clutch (Valley, dimanche 18 juin)

N’ayant eu que des retours positifs de personnes ayant vu Clutch avant moi, je me suis décidé à les voir dimanche soir. N’ayant quasiment jamais écouté le groupe auparavant (à part une ou deux chansons que j’ai adorées), la surprise était quasiment totale pour moi. Et le verdict est le suivant : on avait là un superbe concert ! De belles chansons de stoner, un son très bien réglé, une bonne humeur communicative, tout y était. L’un des concerts les plus plaisants que j’ai pu voir.

9ème place : Crippled Black Phoenix (Valley, dimanche 18 juin)

Superbe découverte que ce groupe ! Le mélange parfait entre post-rock et stoner, une ambiance lourde, pesante, et calme à la fois. Une prestation engagée, une interprétation parfaite, la lumière et le son également, tout ce que j’aime dans un concert. 

8ème place : Chelsea Wolfe (Valley, samedi 17 juin)

L’un des concerts m’ayant le plus ému ce week-end. La voix, l’instrumentation, le jeu, la présence…encore une fois, un modèle de perfection dans le genre. La pause parfaite du début de soirée avant d’enchaîner les concerts énergiques ! A l’image de Björk, voilà une femme dont le talent pour créer de l’expérimental avec pleins de genres n’est pas à prouver.

7ème place : Monolithe (Temple, samedi 17 juin)

Un des groupes que j’attendais le plus cette année ! Après avoir découvert les albums studios (qui par ailleurs sont superbes), il me tardait de découvrir les chansons en live. N’ayant qu’un set de 30 minutes, je me doutais que le groupe n’allait jouer que des chansons des 2 derniers albums (pour info, les 4 premiers albums sont des albums / chansons de plus de 50 minutes), et le rendu en live est incroyable ! On appréciera d’ailleurs la touche d’humour du chanteur. Le concert parfait pour débuter le samedi.

6ème place : Monster Magnet (Valley, vendredi 16 juin)

Je sais, vous allez dire, encore un groupe de la Valley ? Mais il se trouve que c’est là que se trouvait la majeure partie des groupes que je voulais voir. Et Monster Magnet ne déroge pas à la règle ! Les ayant ratés en 2014, et n’ayant rien d’autre de prévu au même moment, il était nécessaire pour moi de les voir. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce show était dantesque ! Le stoner a l’état pur, celui qui envoie, celui qui au souffle épique, celui qui fait qu’on ressort lessivé du concert. Dernier concert du vendredi soir, on peut dire que ce concert a amené le repos du guerrier. Rarement un concert ne m’a autant épuisé. Et procuré tant de joie. Je ne reviens pas sur les critères de « concert exceptionnel », vous les connaissez

5ème place : Déluge (Temple, dimanche 18 juin)

On entre dans le top 5 ! Et quand on a la chance de voir l’un des meilleurs groupes de black qui soit, ça ne se refuse pas. Que dire de plus, si ce n’est que ce concert était immense. Mêmes remarques scéniques à faire que ci-dessus, le concert était transcendant de bout en bout. Parfait pour débuter le dimanche matin !

4ème place : Blood Ceremony (Valley, samedi 17 juin)

Voilà un groupe singulier, mais ô combien jouissif. Prenez du bon rock psyché, ajoutez-y une chanteuse à la voix puissante, et avec cela des solos de flûtes grandioses, et vous obtenez Blood Ceremony ! Et ce concert était incroyable, tout simplement. Les mots me manquent pour dire à quel point ce concert était superbe. Jugez par vous-même avec la musique.

3ème place : Subrosa (Valley, vendredi 16 juin)

S’il ne devait y avoir qu’une seule raison pour laquelle je serais venu au Hellfest, ce serait ce groupe. Le connaissant depuis 2 ans maintenant, et ayant longtemps espérer pouvoir les voir en live, il était impossible pour moi de les rater. Et le groupe a été à la hauteur de mes attentes ! Des musiciens charismatiques, une présence hors norme, tout y était. Ce concert aurait pu être le meilleur du Hellfest. Mais 2 groupes l’ont surpassé.

2ème place : The Dillinger Escape Plan (Warzone, dimanche 18 juin)

Certain(e)s d’entre vous m’ont recommandé ce groupe juste avant le Hellfest (à la base, je comptais aller voir Perturbator). Finalement je me suis laissé tenter par ce groupe qui m’était inconnu (enfin, ne connaissant que de nom). En sortant de ce concert, je me suis dit : « Qu’est-ce que je viens de regarder » ? Dire que ce concert m’a retourné le cerveau est un euphémisme. On avait beau m’avoir prévenu que ce groupe était grandiose et que c’était du grand n’importe quoi en live, je n’étais pas préparé malgré tout. Clairement, l’un des concerts m’ayant le plus fait voyager. Une merveille à voir et à revoir ! Le concert de clôture parfait.

1ère place : Igorrr (Temple, samedi 17 juin)

Le titre honorifique de meilleur concert du Hellfest revient à Igorrr ! Comparativement à The Dillinger Escape Plan, ce concert était somme toute semblable, mais un poil au-dessus. Avec The Dillinger Escape Plan, on a atteint les limites du n’importe quoi, du dérangé, du grandiose et du sublime. Avec Igorrr, on les a repoussées. Voilà donc ce qui fait la différence. Les moments de folie pures et d’innocence presque enfantine s’enchaînaient linéairement, donnant ainsi une cohésion parfaite à l’interprétation, à l’image des chansons. Mention spéciale aux nouvelles chansons qui sont aussi bien superbes à écouter en studio qu’à voir en live ! Par ailleurs, je vous invite à écouter le dernier album, sorti vendredi.

Pour terminer, je vais citer les groupes avec mentions honorables (voire superbes) n’étant pas dans le top 10.

Airbourne

Aerosmith

Prophets of Rage

Regarde les hommes tomber

Electric Wizard

Monarque

Apocalyptica

Deep Purple

En espérant que cet article vous a plu ! A très vite.

Alan