La soirée d’hier fut pénible et douloureuse mais ne doit pas nous empêcher de regarder des films sur le sport. Car il y a quelques belles pépites à découvrir qui insistent sur le sens de l’effort, la persévérance, le sacrifice et la possibilité de victoire finale. Avec des beaux suspens et des personnages forts dotés d’une vision. Je ne vais pas multiplier les films sur la boxe, je n’en mets qu’un seul!

L’enfer du dimanche

L'enfer du dimanche 10Al Pacino interprète cet entraineur de football américain en bout de course mais pas sans motivation. Oliver Stone l’entoure d’un beau casting avec Cameron Diaz, Dennis Quaid, James Woods et surtout Jamie Foxx en jeune quaterback aux dents longues. Le film se veut ultra réaliste mais la question se pose de la dose de fantasme insérée dans le film. Les managers sont sans pitié, les joueurs sont sans limite, le stress est permanent et les parties de football américain ressemblent furieusement aux scènes de guerre dans Platoon. Un thriller sportif à apprécier!

 

Le Stratège

Le stratège 10Brad Pitt interprète un entraineur de baseball décidé à appliquer des règles révolutionnaires au monde poussiéreux du plus ancien sport américain. Il s’entoure de professionnels dont Jonah Hill le statisticien pour réunir des joueurs complémentaires et talentueux. Le film se suit comme une quête de l’excellence sans que le hasard n’ait aucun rôle à jouer. Le film est passionnant car patient et rigoureux. Et le personnage de Billy Beane a réellement existé, vainqueur des World Series avec ses méthodes peu orthodoxes. Un vrai film d’hommes.

 

Rocky

rocky1Comment faire une liste de films sur le sport sans citer Rocky? Ce boxer amateur qui se lève aux aurores, avale goulument 6 oeufs crus et part s’entrainer. Le film explore la partie enfouie de l’iceberg, celle de la sueur et de l’abnégation, loin des projecteurs et de la gloire. Si la mythique série est assez rapidement devenue caricaturale, le premier volet a été récompensé d’un Oscar. Le film est puissant, très bien scénarisé et fait découvrir un personnage mythique. Et puis cet Adrieeeeennne!! final, comment ne pas fondre!

 

The Wrestler

THe WrestlerEst-ce que The Wrestler est un film de sport? N’est-il pas plutôt une étude de personnage sur fond de catch, à la limite de la rupture? Mickey Rourke s’offre une virginité artistique devant la caméra de Darren Aronofsky pour interpréter ce personnage bigger than life, dédié à son sport et cabossé par la vie, pour un film tendu et ultra réaliste. Quand le sport fait sacrifier la santé et la vie personnelle, que reste-t-il, sinon ce rêve de gloire illusoire et fugace? Le style documentaire colle au plus près du personnage de Randy Robinson, certainement moins fantaisiste qu’on peut le croire…

 

Invictus

InvictusInvictus raconte plus la vie de Nelson Mandela que la coupe du monde de rugby 1995, même si le symbole fort de cette compétition organisée dans un pays réintégré dans le giron international colle au film. Morgan Freeman interprète le dirigeant sud africain emprisonné pendant 27 ans… Master of his fate, captain of his soul, il rend un hommage inoubliable à celui qui a su réunir toute une nation derrière une équipe pourtant symbole du pouvoir blanc ségrégationniste. Les fans de rugby seront déçus par le peu de soin apporté aux scènes de match mais qu’importe, l’important est ailleurs.