En matière de cinéma, certaines punchlines ont marqué l’histoire, ceux qui l’ont vu lors de la sortie du film ou peu après s’en souviennent. Personnellement, j’ai du voir L’empire contre-attaque à la télé en 1986 et j’ai été scotché devant mon poste quand Dark Vador révèle… la liste des ingrédients de la quiche lorraine. Bon, ce sujet étant éludé, on peut véritablement aborder le sujet sans cet encombrant épouvantail.

Des répliques de fou

En matière de répliques cultes, je suis une vraie encyclopédie universalis. Même si un film ne me plait pas tant que ça, une phrase va me marquer pour longtemps. Quelques exemples, en français et en anglais, ça dépend de la version avec laquelle j’ai regardé le filmsen premier:

Ma préférée: I’m not locked in here with you, you are locked in here with me! (Rorschach, Watchmen).

La tarte à la crème: I’ll be back (T-800, Terminator)

La déclaration désespérée: Je t’aime totalement, tendrement, tragiquement (Paul Javal, Le Mépris)

Le vieux sage: Garde tes amis près de toi, et tes ennemis encore plus près (Vito Corleone, Le Parrain)

La déchirure: You broke my heart Fredo (Michael Corleone, Le Parrain 2)

C’est l’été, on est bien: Oye, Sapapaya, ça vous dirait un ice cream avec mon ami et moi ? (Tony MontanaScarface)

Le robot glaçant: I’m sorry Dave, I’m afraid I can’t do that (Hal, 2001 l’odyssée de l’espace)

La folie des grandeurs: A million dollars isn’t cool. You know what’s cool? (Sean Parker, The Social Network)

Attention aux femmes: Come Back With Your Shield, Or On it (Madame Leonidas, 300)

Le mec détendu: Yippie-ki-yay, pauvre con ! (John McClaneDie Hard)

Le philosophe: You had my curiosity, but now you have my attention (Calvin Candie, Django Unchained)

Le méchant ultime: Ha ha ha ha, hahaha, ha, ha, ha, oh, a-hee-hee, ha ha, oh, hee hee, hee ha, ahaha, i thought my jokers were bad…(JokerThe Dark Knight)

Voilà, quelques exemples de phrases mémorables, rigolotes, glaçantes, il y a de tout, la question est maintenant de savoir laquelle vous a marqué. En VF, en VO, il y a le choix, l’important étant surtout de donner envie de voir un film! Certains personnages sont des mines d’or à eux tous seuls, comme Vito Corleone, Tony Montana ou Joker. Les acteurs n’y sont pas pour rien, les scénaristes non plus. Il faut être quand même super fort pour pondre quelques mots qui vont hypnotiser les spectateurs. Et le réalisateur doit savoir comment capter l’acteur. Et l’acteur doit avoir répété 500 fois sa réplique pour trouver le bon ton et la bonne intonation. Bref respect… Et vous alors, un bon mot à partager?