Une décennie de films va se clôturer. Le moment de faire le point, de créer des listes avec les films les plus mémorables. Certains choisiront les films les plus marquants même si eux n’ont pas été plus marqué que ça, d’autres mettront en avant leur subjectivité, pensant aux films qu’ils peuvent regarder encore et encore. Le cinéma d’auteur, le cinéma commercial, le pur divertissement, les films d’animation, tous ces genres se mêlent et se mélangent au fur et à mesure que les souvenirs resurgissent. C’est le Top 10 de la décennie 2010, une belle décennie avec des films vraiment marquants. Et comme chaque rédacteur a ses propres centres d’intérêts, ça permet de varier les films cités. Certains se retrouvent dans plusieurs listes, d’autres sont plus personnels, attachés à une époque, à une appartenance immédiate, le spectateur exerce forcément sa subjectivité et peut être touché par des films qui laissent froids d’autres personnes. Les goûts personnels sont tout sauf discutables, ils se respectent. C’est parti pour les listes des 10 meilleurs films des années 2010 selon les rédacteurs Culturaddict!

La liste de Stanislas : des films à revoir au moins une fois par an

Une liste de 10 films sans ordre particulier, je les revois tous régulièrement avec un égal plaisir. Les plus grands réalisateurs sont là, Inarritu, Fincher, Gaspar Noé, Wachowski sisters, Nolan, c’est un peu le Hall of Fame du cinéma contemporain. Et puis Dallas Buyers Club vaut surtout pour la performance incroyable de Matthew McConaughey, La Taupe offre un thriller alambiqué passionnant, Nocturama fait une thèse osée sur la réaction d’une jeunesse envers une société qui ne les comprend plus, Climax joue la carte du lâcher prise anxiogène à vos risques et périls, les 10 films sont passionnants et à regarder aussi souvent que possible pour se replonger dans des ambiances uniques.

1)Birdman
2) The Social Network
3) Climax
4) Nocturama
5) Cloud Atlas
6) The Big Short
7) Interstellar
8) Dallas Buyers Club
9) Nocturnal Animals
10) La Taupe

La liste de Bertrand : des expériences cinématographiques inoubliables

La décennie 2010 a été d’une incroyable richesse ; aussi il est difficile de dégager une dizaine de films parmi tous les coups de cœur vécus ces derniers années.
Mon classement fait la part belle au cinéma coréen, qui ne cesse de surprendre, qui offre des œuvres radicales, intenses, sombres et d’une infinie richesse. The Strangers de Na Hong-jin est l’un des plus grands films qu’il m’ait été donné de voir, une expérience unique, d’une noirceur absolue, qui se révèle un peu plus à chaque visionnage. J’ai rencontré le Diable explore les tréfonds de l’âme humaine avec une violence physique et psychologique jusqu’à la surenchère. Burning est à part, un grand puzzle, un film à énigmes, un thriller dramatique et labyrinthique qui s’amuse à emmener le spectateur sur des chemins inattendus. Un des grands oubliés du Festival de Cannes.
Impossible de ne pas citer au moins deux films d’animation magnifiques qui ont montré à quel point les japonais peuvent se renouveler et rester les maîtres incontestés dans ce domaine, avec les sublimes Le Garçon et la Bête et Your Name.
Parmi les grands réalisateurs, seul David Fincher obtient sa place dans mon classement avec l’inoubliable Social Network qui transforme une histoire de success-story à l’américaine en thriller psychologique. Les jeunes réalisateurs David Robert Mitchell et Robert Eggers ont envoyé plusieurs ovnis dont deux sont dans mon top 3 : Under The Silver Lake, un concentré de tous les plus grands films noirs, autant un hommage au Mulholland Drive de David Lynch qu’aux œuvres de Raymond Chandler ou James Ellroy, une grande leçon de cinéma et de culture ; The Lighthouse, la claque de l’année 2019, une expérience sensorielle absolument phénoménale. La Taupe est le plus grand film d’espionnage de ces dernières années, la quintessence du cinéma britannique, mené par un Gary Oldman au-delà du flegme et un casting étincelant. Enfin, Moonlight et La Grande Bellezza viennent compléter ce classement, deux œuvres douces et romantiques à voir et revoir.

1) The Strangers
2) Under The Silver Lake
3) La Taupe
4) The Lighthouse
5) J’ai rencontré le Diable
6) Burning
7) Social Network
8) Moonlight
9) La Grande Bellezza
10) Le Garcon et la Bête / Your name

La liste d’Adrien : des claques et des coups de cœur

Établir un top 10 parmi tous les films qu’on a vus pendant une décennie entière, c’est pratiquement impossible. Premièrement parce qu’il y a énormément de films qui nous ont mis sur les fesses à l’époque, mais dont le souvenir est aujourd’hui lointain car on n’a jamais eu le temps de les revoir. Ensuite, parce qu’il y a toujours des films pour lesquels on a une affection un peu démesurée et irrationnelle; ou des films que l’on a revus plusieurs fois et qu’on adore, mais qui n’ont pas forcément leur place dans un classement des « meilleurs » films. Et puis, comment comparer des films sortis à des années différentes, sans les avoir classés ensemble au fur et à mesure?
Comme je n’ai pas su choisir, ce classement regroupe des films que j’ai trouvés extraordinaires de façon « objective », et des films que j’adore de façon plus subjective. A noter que l’ordre n’a pas vraiment d’importance.
On y trouve du grand cinéma américain bien sûr, avec Birdman, Interstellar, le sensationnel Whiplash et même 3 Billboards, qui est un gros coup de cœur personnel. A ma propre surprise, on y trouve aussi deux films italiens: La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino et Tale of Tales de Matteo Garrone (en grand amateur de contes, j’ai eu un coup de foudre monumental pour ce drôle de film qui en a dérouté plus d’un); j’aurais même pu ajouter Call me by your Name.
Le très viscéral cinéma coréen est représenté par Parasite: pas forcément le plus percutant de tous, mais quelle maestria dans ce mélange des genres… Il y a également un film espagnol: La piel que habito d’Almodovar, l’un des films les plus cliniquement maîtrisés que j’ai vu de toute ma vie. Et aussi un film danois, sans doute plus surprenant: Le Guerrier silencieux de Nicolas Winding Refn, dont je garde un souvenir impérissable.
Enfin, la décennie nous a offert énormément de bons films d’animation. J’en retiens un en particulier, que je considère comme absolument parfait: La Tortue rouge, coproduction franco-japonaise qui touche au sublime et à la grâce ultime.

1) Whiplash
2) Birdman
3) Tale of Tales
4) La Grande Bellezza
5) La Tortue rouge
6) La piel que habito
7) Interstellar
8) Le Guerrier silencieux – Valhalla Rising
9) Parasite
10) 3 Billboards, les panneaux de la vengeance

La liste de Marine : des films qui m’ont changée

Ma liste se constitue uniquement de films m’ayant bousculé. Je les regarde relativement souvent et pourtant… Je ne peux m’empêcher d’être bouleversée, voire même de verser une larme. Ils m’ont fait énormément grandir et chargé mon expérience de comédienne. Avant que je ne voie Birdman, je considérais qu’on ne pouvait pas lier le théâtre et le cinéma.  Puis j’ai été transportée : ces prestations exceptionnelles , ces décors, ces plans, ces lumières… Rien n’était laissé au hasard, tout était simplement parfait. La couleur des sentiments est le premier film que j’ai découvert avec Emma Stone. Les interprétations douces et d’une justesse incroyable, font que je ne me lasse pas de le regarder des centaines de fois ! Pour moi, cette liste constitue des films qui ont grandement amélioré mon expérience cinématographique. Ils font partie des quelques films qui me font comprendre ce qu’est véritablement le métier d’acteur, et pourquoi je veux en faire ma vie.

1) Birdman
2) Her
3) Cloud Atlas
4) La la land
5) BoyHood 
6) Gone Girl
7) La couleur des sentiments
8) Shutter Island
9) Whiplash 
10) Killer Joe