Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un des premiers films de Tim Burton : Beetlejuice !

Beetlejuice est parmi mes films préférés de Burton, bien que je ne sois pas particulièrement fan de ce réalisateur je reconnais que celui-ci a du talent et un style très marqué, peut être trop marqué…

En effet Tim Burton traite d’un thème dans tous ses films : La mort comique. La mort comique signifie que dans les films de Burton, on s’éclate plus dans la mort que dans la vie. La vie est morne, grise, triste tandis que le monde des morts est un univers coloré, heureux et festif !

les-noces-funebres-6--41a9f85

Parlons maintenant du film en lui même ! L’histoire de Beetlejuice est la suivante :

Un couple de jeunes mariés heureux, Adam et Barbara Maitland, vivent dans une superbe villa dans le Connecticut.

Beetlejuice-House-set-photos-Tim-Burton-271

Alors qu’ils sont en voiture, Barbara sort de la route en voulant éviter un chien et le véhicule plonge dans une rivière. Adam et Barbara rentrent chez eux mais s’aperçoivent vite qu’ils sont morts dans l’accident (assez absurde d’ailleurs).

beetlejuice-1988-movie-02

Devenus des fantômes, ils ne peuvent quitter leur maison car ils se retrouvent alors dans une dimension effrayante peuplée de gigantesques vers de sables. Mais leur maison est vendue peu après à un couple de riches snobs new-yorkais, Charles et Delia Deetz, qui emménagent avec Lydia, une adolescente gothique fille de Charles et de sa première épouse.

the-deetz-family-in-beetlejuice

Les Deetz et leur décorateur Otho commencent à aménager la maison dans un style art moderne qui horrifie les Maitland. Juno, leur conseillère dans l’après-vie, les informe qu’ils doivent hanter leur maison pendant 125 ans et se débrouiller par eux-mêmes pour chasser ses occupants.

Les Maitland essaient donc d’effrayer les Deetz mais leurs tentatives sont infructueuses car ils sont invisibles à leurs yeux.

3-8-beetlejuice-trying-to-be-scary

Seule Lydia peut les voir et elle se lie d’amitié avec eux.

large

Les Maitland décident, malgré les mises en garde de Juno, d’invoquer Beetlejuice, un « bio-exorciste » excentrique et peu digne de confiance, pour qu’il fasse fuir les Deetz.

beetlejuice-photo-beetlejuice-952907

Le comportement pervers et grossier de Beetlejuice agace vite les Maitland, qui décident de le renvoyer mais pas avant que Beetlejuice n’ait causé plusieurs phénomènes surnaturels. Ces expériences persuadent les Deetz que la maison est hantée mais, loin de les effrayer, cela les convainc d’en faire une attraction touristique.

Catherine-O-Hara-as-Delia-Deetz-in-Beetlejuice-catherine-ohara-23866018-500-282

Otho conduit une séance de spiritisme pour prouver au patron de Charles que la maison est vraiment hantée. Les Maitland apparaissent mais commencent à se décomposer car Otho procède involontairement à un exorcisme.

06-snake

Lydia demande l’aide de Beetlejuice et celui-ci accepte à condition qu’elle se marie avec lui, ce qui lui permettra d’agir sur le monde matériel sans avoir besoin d’être invoqué. Beetlejuice interrompt l’exorcisme et prépare hâtivement une cérémonie de mariage mais les Maitland réussissent à l’interrompre et Beetlejuice est dévoré par un ver des sables. Les Maitland et les Deetz se mettent finalement d’accord pour vivre en harmonie dans la maison, alors que Beetlejuice se retrouve dans la salle d’attente de l’après-vie.

Beetlejuice_1


Le Casting : 

Le casting du film réunit Winona Ryder, Michael Keaton et Alec Baldwin ! Winona Ryder retravaillera avec Burton dans Edward aux mains d’argent ! Et pour une fois pas de Johnny Depp ! Keaton sera pris par la suite dans son meilleur rôle : Batman


La musique :

Les musiques de Tim Burton sont très souvent composées par Danny Elfman. Ensemble il composeront beaucoup des meilleurs musiques de l’histoire du cinéma comme la musique de Beetlejuice à la fois comique et glauque. Burton incrustera d’ailleurs plusieurs fois un tube de l’époque : Day-o. Cela donnera une scène culte pour certains :

Cependant le film est très mal équilibré, d’un coté nous avons un Beetlejuice drôle, intéressant qui porte littéralement le film au point que celui ci porte son nom alors qu’il n’apparaît que 17 minutes à l’écran et de l’autre nous avons les Maitland qui sont niais, stupides voir trop stupides pour que l’on s’attache à eux.

beetlejuice3

Le personnage de Beetlejuice est incarné par Michael Keaton qui le joue extrêmement bien, nous devons a Beetlejuice de nombreuses répliques drôle dans le film :

– Quelles sont vos qualifications ?
– J’ai fait lettres, diplômé d’Harvard et j’ai beaucoup voyagé, j’ai traversé la grande peste noire et ça m’a bien éclaté. J’ai vu l’Exorciste 2747 fois ! À chaque fois je me marre comme un bossu, qu’est ce qu’il est chouette ce film nom de Dieu ! Sans oublier que vous parlez à un type qui est complètement mort. Alors ça vous va ? J’ai les qualifications ?

– Dis moi comment tu t’appelles ?
– Ah ben ça, j’peux pas le dire.
– Et pourquoi ?
– Ah ben si j’te dis qui je suis, tu vas l’répéter à tes copains et j’vais tout le temps les avoir au téléphone, on va me demander de passer à la télévision, de signer des autographes, les filles vont s’arracher mon peignoir, ça va être l’enfer ! Fin tu vois c’que j’veux dire, l’enfer !

La fille à qui appartenait ce doigt n’était rien pour moi !

Michael Keaton invente notamment une partie des répliques de Beetlejuice, comme l’expliquait à l’époque Tim Burton : « La plupart des gags qu’on voit à l’écran ont été imaginés pendant mes journées passées à plaisanter chez Michael Keaton. Il était irrésistible. Il lançait des trucs comme : « Et si je me créais de fausses dents, maintenant ? », et sa voix muait instantanément.

beetlejuice-067

Les problèmes de ce film ne sont pas importants et pour un deuxième film c’est un coup de maître !

Burton marque ici son style qu’il ne lâchera quasi plus dans ses autres films : portes décalées, spirales, mort comique… C’est là tout le problème de Burton, il refera par la suite toujours la même chose …

Les effets visuels sont kitsch mais font aussi le charme du film. En effet, Tim Burton est plus intéressé par les personnages que par l’histoire. Il faut tout de même reconnaître que l’on en prend plein la vue : les décors, les costumes et le maquillage sont absolument magnifiques. L’esthétique est l’un des points forts du film et également un de ses défaut !

Beetlejuice est un hymne à la tolérance. En effet, tous très différents, les personnages ne retrouveront la paix que lorsqu’ils auront accepté de cohabiter tous ensemble et à s’accepter tels qu’ils sont. C’est le message que Burton nous livre avec son film.

Pour finir je vous conseille de revoir Beetlejuice ! Et profitez des films de Burton qui sont encore originaux avant l’obsession de Johnny Depp 

1000

Bonne journée à tous sur Culturaddict !