Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vais vous faire un article « bonus » pour vous parler des références que fait Tarantino dans ses films ! Quentin Tarantino est avant tout un grand cinéphile, sa culture et son amour du cinéma sont sans limites et c’est pour cette raison que le réalisateur place de nombreuses références à ses films cultes dans son oeuvre !


Il commence a placer des références dès son premier long-métrage Reservoir Dogs ! Dans ce premier film, on peut apercevoir une référence à City On Fire de Ringo Lam :

db731f37dd1883efa928c27b7388afbf

Ainsi qu’une référence au Django de 1966 dans une scène où l’un des protagoniste se fait couper l’oreille !

cxk2n53wsaelqfv 333356


Passons maintenant à Pulp Fiction qui représente déjà un hommage aux magazines Pulp : publications peu coûteuses et de mauvaise qualité, très populaires aux États-Unis. Ces magazines publient principalement de la fiction d’où le terme Pulp Fiction !

Tarantino commence ses hommages avec la fameuse scène de danse du Jack Rabbit’s Slim qui reprend la scène de danse du film Band Of Outsiders (Bande à part) de Jean-Luc Godard de 1964 qui va d’ailleurs inspirer Tarantino pour sa boite de production appelée A Band Apart  :

bande-a-part-band-of-outsiders-1964-jean-luc-godard-avi_snapshot_00-49-51_2011-09-22_05-59-26 swz3bwytq1rvgnuepvkylm4uqv1ov_by_h264_3800_640x360_352112707623

Cette même scène de danse est inspirée du film 8 1/2 de Federico Fellini sorti en 1963 :

8_1_2_13

Le film The Warriors, Les Guerriers de la nuit en français inspire également la scène où Mia parle à Vincent par l’intercom :

images

Même Psychose a droit à sa référence avec cette scène où Butch attend dans sa voiture :

tumblr_n2lmknxobm1tus777o4_1280 maxresdefault

Le film Kiss Me Deadly de 1995 a inspirée la scène de la mallette :

375433-jpg-r_640_360-f_jpg-q_x-xxyxx kiss-me-deadly-11


On passe maintenant au troisième film de Tarantino : Jackie Brown ! Qui est déjà lui même un hommage à la blaxploitation, cette catégorie de films bas de gammes mettant à l’honneur les acteurs noirs ! On retrouve dès le début du film une référence à Superchick dont le générique est quasi similaire à celui de Jackie :

4921_1 superchick-walking-cult-movies-blog

Le film The Graduate a également inspiré ce générique !

l


C’est maintenant le tour de Kill Bill, hommage aux films de Kung Fu ! Certaines scènes du film sont similaires à des scènes de Citizen Kane :

tarantinoreferences9-640x378

Le film Goke, Body Snatcher From Hell inspire quant à lui la scène de l’avion :

goke2 himmel_kill_bill

Le film Lady Snowblood de 1973 est largement reprit dans Kill Bill :

telechargement

Le film Frayeurs de Lucio Fulci inspire la mort d’un personnage de Kill Bill Vol.1 :

gogo_yubari_dead_2 city-of-the-living-dead

Le Jeu de la mort de Bruce Lee qui est bien évidemment la plus grosse référence du film :

067341 game_of_death

Miller’s Crossing des frères Coen a inspiré des scènes de Kill Bill ainsi que La mort était au rendez-vous, western spaghetti de Giulio Petroni qui a inspiré ce regard :

201505281502503852

Le film Gone in 60 Seconds de 1974 est aussi représenté dans le film :

gone1 tumblr_inline_mtb2b0vref1qzdhtx

 

Samurai Fiction ( encore un hommage dissimulé ) est représenté dans Kill Bill :

untitled-1

Le grand Blade Runner de Ridley Scott est montré dans Kill Bill Vol. 2 !

gifpris7pc

kb_elle_pris

La Prisonnière du désert avec John Wayne inspire aussi Tarantino pour le deuxième volet de Kill Bill !

201505281502411831

On continue sur les Western avec la reprise d’une scène d’Il Etait Une Fois Dans L’Ouest !

tumblr_inline_nm4qpa2a2v1s9x8us_540

La Fureur De Vaincre de Bruce Lee est représenté dans cette scène mythique :

getimage tumblr_inline_nm4ri5xlry1s9x8us

Sanjuro de Kurosawa a quant à lui inspiré les effusions de sang de Kill Bill :

tumblr_inline_nm4s0t16ni1s9x8us-1


Deathproof est un grand hommage aux films Grindhouse et il y a trop de références pour les traiter dans un article !

grindhouse-horror-movies-7056299-1600-1200_758_426_81_s_c1


Inglorious Basterds s’est inspiré de beaucoup de films des années 60/70 comme Les Douze Salopards, Colorado, Slaughter ou Il Etait Une Fois Dans L’Ouest !

inglourious_basterds-brad-pitt


Django Unchained reprend le film du même nom : Django de 1966 !

django-blu-ray-movie-title django-unchained-title-card


J’en ai maintenant terminé avec cet article bonus ! J’ai sûrement oublié certaines références étant donné qu’elles sont très nombreuses ! Je vous conseille de revoir tous les films de Tarantino et de chercher les références manquantes ! Je vous laisse avec quelques Fans-Arts de Tarantino !

Bonne Journée à tous sur Culturaddict !

06-tarantino 7d079fa8cc5f4a73dfe4feeb12a3b9b6 8b522aa7e13143d86580513214fdf92d 1396247644-0 f576260dec00eebbb5802166bd63a8d7 gianmarco-magnani-kill-bill-poster qt4 tarantino_fan_art_12 1396247644-4 1396247644-8 calvin-candie-001 gianmarco-magnani-kill-bill-poster 2fca016ffcf56cf6fd8fc72ac8c3bc9e 33ce42954772f75b7e9586eb59b5346a 829e0b3fc995ad9f0646ded800064c71