Jusqu’à nouvel ordre et preuve du contraire, les aliens n’existent pas. Il n’est en revanche pas impossible d’imaginer ce que pourrait donner une rencontre entre aliens et espèce humaine. Ce qui donne souvent lieu à d’énormes blockbusters remplis d’effets spéciaux et donc à la portée limitée à des BOOOOOUM répétitifs et des AAAAAAH incessants. Mais on parvient parfois à passer la limite du simple divertissement pour aboutir à des vrais films intenses et inoubliables. Revue des meilleurs et des pires exemples de films racontant la rentre entre l’ailleurs l’ici.

Les aliens aussi donnent parfois à réfléchir

Commençons par éluder les films d’aliens les moins inoubliables de l’histoire du cinéma. Je commencerai par la très mauvais idée de Ridley Scott de continuer sa saga mythique Alien et de la compléter avec des épisodes aussi vides qu’une nuit noire sans lune. Prometheus et Alien: Covenant ne résolvent rien, ils reprennent les éléments du premier épisode en n’ajoutant que de l’action sans intérêt. Bien dommage, il y avait certainement mieux à faire. Autre déception avec le super homme seul rescapé de la planète Krypton avec un Man of Steel qui tombe dans le piège de la violence sans conscience sans absolument rien renouveler. Autre film qui ne décolle jamais vraiment, La Mutante certes stressante mais bien dans les codes hollywoodiens. Mais parfois les réalisateurs préfèrent rire d’une éventuelle invasion extraterrestre plutôt que de donner dans la surenchère pyrotechnique, ça peut donner lieu à des bonnes parties de rigolade. Le meilleur exemple tient dans Mars Attacks de Tim Burton ou Men in Black avec un Will Smith en grande forme. Un exemple avec moins d’ampleur, le gentil Paul venu de sa planète pour mettre le bazar avec le duo Simon Pegg et Nick Frost. Une rencontre avec des Aliens peut faire rire, c’est aussi l’occasion d’action intelligente et prenante. La Guerre des Mondes version Steven Spielberg se permet une réflexion pertinente sur notre société actuelle quelque peu anxiogène et violente avec l’inoxydable Tom Cruise. Le 5e élément imagine un monde futuriste où les Aliens sont partout, comme dans le beaucoup moins réussi Valerian. Dans le genre action désinvolte, Independence Day a marqué son temps avec ses effets spéciaux novateurs, je ne sais pas si le film a bien vieilli en revanche. Tom Cruise encore avec deux films d’anticipation sortis presque en même temps, le très réussi Edge of tomorrow et le plus contemplatif Oblivion sans trop d’Aliens. Paul Verhoeven utilisait le principe de l’action à outrance pour une belle critique de notre société dans Starship Troopers, faussement simpliste d’où son échec aux USA mais avec une belle renommée en vidéo. Il existe aussi des films où la rencontre avec des créatures inconnues donne lieu à des réflexions sur les différences inévitables entre eux et nous. Je pense à Under the skinScarlett Johansson est en chasse et utilise ses atouts pour piéger des êtres humains dociles et obéissants. Toujours Spielberg qui imaginait une rencontre pleine de doutes et des perspectives dans Rencontre du troisième type. Mais je garde mes deux films préférés dans le genre avec deux chocs de cinéma. D’abord District 9 avec des Aliens parqués dans un ghetto en Afrique du Sud dans un renversement des codes inhabituel au cinéma qui renvoie à la condition d’être humains considérés à proprement parler comme des aliens. Et puis Premier ContactAmy Adams tente de communiquer avec des Aliens au langage complètement différent du notre dans un long métrage aussi passionnant que contemplatif. Deux pépites dans cette catégorie.

Et vous, quel est votre film d’Aliens préféré?